Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Harmony, Agence immobilière ROUEN 76100

Le Boho, nouvelle discothèque de Rouen

Publiée le 28/08/2019

Exactement onze mois après la soirée de clôture à la Luna, le Boho rallume le spots de cette discothèque du centre-ville de Rouen (Seine-Maritime). Samedi 31 août 2019, ce club inaugure sa piste de danse refaite à neuf.

« Classe, mais pas trop select »

La Luna a définitivement fermé ses portes en septembre 2018, à la suite de difficultés financières. La boîte avait été placée en liquidation judiciaire. En décembre, un autre professionnel avait racheté les lieux : Stéphane, 53 ans, propriétaires de trois autres clubs dans la capitale normande. Depuis février 2019, d’importants travaux ont été engagé. « Tout a été refait, de la plomberie au son, en passant par l’électricité. Plus rien n’était aux normes. Le lieu n’était pas entretenu. »

Stéphane vise maintenant le haut de gamme : « Ça sera classe, mais pas trop select, avec des âges diversifiés de 25 à 40 ans. »

Une nouvelle boîte de nuit, c’est un pari pour ce patron qui sait que l’univers des discothèques n’est plus à la mode :

Les pubs sont nos plus gros concurrents. La discothèque, c’était la seule sortie il y a 20 ans. La galette s’est réduite, on doit aller chercher le client.

L’ancien patron de la Luna, Jonathan Fant, avait lui aussi fait ce constat : le monde de la nuit « tombe en désuétude », la faute notamment aux « nouvelles habitudes de consommation » et au « sentiment d’insécurité ».

Une quinzaine de salariés

Mais Stéphane, du Boho, n’a « pas peur » : « On a l’habitude. » Sur le plan sécuritaire, les moyens ont été mis : « Il y a de la vidéosurveillance partout et six vigiles seront présents, peut-être plus s’il le faut. » Au total, une quinzaine de salariés seront sur place, du jeudi au dimanche, « parce que les clients veulent plus de services », avec notamment, une personne dédiée à l’espace VIP.

Au Boho, les événements seront réguliers pour attirer le chaland : venues d’artistes, « guests tous les week-ends », soirées étudiantes…

La boîte se trouve au sous-sol, alors forcément, à quelques jours de l’ouverture du procès du Cuba Libre, où 14 jeunes gens avaient périls dans un incendie, le drame est dans toutes les têtes. « On est plus qu’aux normes, assure le patron ; des murs aux fauteuils, tout est anti-feu. » 

Informations pratiques : Le Boho club, 26, rue Saint-Étienne-des-Tonneliers. Ouverture les jeudis, vendredis et samedis, ainsi que la veille des jours fériés. Tarif : 15 euros avec une consommation. Horaire d’ouverture : à partir de 23h30. Inauguration samedi 31 août 2019. Infos et réservations : 06 67 56 82 54.

Notre actualité